mardi 19 janvier 2010

Je voudrais bonheur mon amour C'est chic


:-)

Arrivée hier à L.A., le tourbillon a commencé right away.
A peine chez Ava, point de café, comme je l'aurais imaginé.
Vautrée sur un grand canapé rouge: champagne!
Papotage, installation.
Hein? Quoi? On sort?
J'entends Ava négocier avec la baby sitter: "Pas plus tard que 2h30"...
2h30... soit 11h30 à Paris. J'ai pas dormi, j'ai 12h de vol dans les pattes, me suis levée à l'aube pour prendre cet avion... Wow!
Mais ça ne se refuse pas. Même pas en rêve!
Un Red Bull, quelques claques sur les joues, farfouillage dans ma valise.

Ce soir: flapper dress en velours, libellule dans les cheveux, hauts talons...
Je maquille ma pauvre bouille jet lagguée en évitant soigneusement de trop regarder Jessica Rabbit, à côté de moi dans le miroir!
Quelle merveille, cette fille. Bustier vintage qui lui fait une taille minuscule, pantalon (dingue!) ample à effet "mini cul", Louboutin strassées de noir, crinière rousse Hollywood (Hollywood glam, pas Hollywood gonflé!^^), cils interminables, bouche écarlate...
"Pas comparer, pas comparer, pas comparer"
"Non, tu n'es pas un pou, Mina, tu arrêtes, maintenant!"

Finalement, nous voilà en route pour le "Monday Night Tease".
C'est une institution du burlesque made in California qui offre leur 1ère scène à des débutantes dans 3 clubs différents de Hollywood.
(à se demander pourquoi Ava tenait à m'amener là, tiens! lol)

Certaines danseuses confirmées viennent aussi se produire dans ces soirées, et on tombe parfois sur des tueuses.
Hier, notamment, Scarlett Letter était sur scène. C'est la maîtresse des lieux, et l'une des organisatrices. Et elle m'a sciée!

Chignon, lunettes, timide et adorable.
Elle arrive sur scène, sans ses carreaux, et elle se métamorphose.
Elle devient un genre de succube, fascinante, alternant lenteur et transe, le tout sur des talons vertigineux sur lesquels elle se meut avec un naturel confondant. Le chignon tombe, il y a un bon mètre de cheveux roux qui dégringole dans son dos, les gens hurlent et ils ont raison! Son regard reste vissé au sol, les 3/4 du temps, mais quand elle finit par lever les yeux, elle a cette intensité à la Eva Green, ce truc troublant des vrais myopes. C'est un compliment.
Les vidéos ne lui rendent pas grâce, mais voilà l'endroit, et voilà Scarlett:



Pas fait de vieux os après le spectacle, j'avoue que passé 0h30, et un degré certain d'alcool dans le sang, j'ai commencé à ne plus très bien comprendre l'anglais! :-D

N'empêche que c'était une très très chouette soirée, et que dans le lit de princesse rose de la fille d'Ava (qui, elle, s'appelle vraiment Ava, cherchez pas à comprendre! lol), j'ai mis environ un dixième de seconde à rejoindre Morphée, le sourire aux lèvres.

Ce soir, sushis. Jessica Rabbit vient de descendre l'escalier: Army of Glamour is on duty, show time, ladies and gentlemen! :-)

PS: Avez vous déjà vu.... un poisson siliconé?

...maintenant, oui!

4 commentaires:

annabogen a dit…

Youpiiiii, déjà un petit compte rendu c'est génial !! Encore encore encore ^^ !
Bisous les bombas !

sunrise a dit…

Yes je suis d'accord avec Annabogen.Encore,on trépigne! :-)

Stella Polaris a dit…

Eh ben, ça doit être quelque chose en vrai, Scarlet Letter ! :)

Mina Pyro a dit…

Je te confirme! ^^