mercredi 6 mai 2009

Libellule


Mon autre surnom.
C'est une amie très chère qui a commencé à m'appeler comme ça, à l'époque où nous commencions à peine à sympathiser.
Elle n'avait pas encore vu les ailes de la fée, tatouée sur mon épaule...
J'aime énormément les libellules, seul insecte à ne pas m'effrayer, et l'un des motifs récurrents de l'Art Nouveau. La complexité délicate de leur ailes, leurs couleurs, leur façon atypique de voler, leur fragilité...

6 commentaires:

Anna Bogen a dit…

J'ai un peu honte de le dire mais j'ai peur des libellules quand même *_* ... Les ailes sont belles mais elles bougent vite et le corps me fait trop penser à une chenille.

En fait t'es la seule libellule qui ne me fait pas fuir en courant et en hurlant quand je la vois. Heureusement d' ailleurs t' imagine le sketch sinon ??

Marieaunet a dit…

moi aussi j'ai peur des libellules, même si comme les papillons je les trouve jolies, quand j'en vois une j'hurle, il y en a des super big quand même!

theremina a dit…

J'adore le nom anglais des libellules, aussi. Et leur interprétation par Lalique !

Lily Satine a dit…

... En parlant de libellules, Art Nouveau tout ça, faut qu'on se téléporte au musée avec Anaïs : une photo-hommage t'attend! :)

Mina Pyro a dit…

Ah oui, Lily? J'ai hâte de voir ça!
Theremina, j'adore aussi le nom dragonfly, ça continue de coller à mon univers. Et les merveilles de Lalique, j'en suis folle!

sunrise a dit…

C'est vrai que l'Art Nouveau est un peu délaissé aujourd'hui au profit de l'art déco,la période fut courte.La Belgique a la chance d'avoir hérité d'un nombre d'oeuvres plus conséquent(surtout en archi).Mais parfois à Paris au détour d'une rue on tombe nez à nez sur une façade ou une porte d'immeuble qui ne laisse aucun doute sur ses origines"nouilles" et l'on rêve.Debussy et Mallarmé ne sont pas très loin et les libéllules sont partout sur les vases d'Emile Gallé ou ceux des frères Daum.Ce surnom te va à merveille!