lundi 5 avril 2010

Crazy



Hier soir, avec Serge, nous sommes allés au Crazy Horse.
C'est la 3ème fois que je vois la nouvelle revue, et à chaque fois, j'en suis toute émerveillée.
Le changement de direction artistique est manifeste: avant, le Crazy était une institution poussiéreuse, avec des filles certes magnifiques, mais des numéros un peu nunuches, des intermèdes avec des dessins de Wolinski pas du meilleur goût, bref, un cabaret parisien pour touristes en goguette souhaitant se rincer l'oeil, après le sacro-saint détour par Pigalle...
J'avais assisté au spectacle de l'époque quand Dita s'y était produite, et si ses tableaux étaient enchanteurs, les autres pâtissaient d'un manque de classe criant.

L'idée de génie, c'est d'avoir confié les manettes de la revue à Philippe Decouflé et Ali Madhavi.
2 têtes chercheuses aux univers très marqués.


(par K.Lagerfeld)

Decouflé, j'en suis fan depuis des lustres (il était au concert de Nosfell/Izïa, d'ailleurs, mais je n'ai pas trouvé le courage d'aller le saluer).
J'avais eu un flash en allant voir son "Shazam!", il y a bien des années. Des danseurs qui n'en sont pas forcément, des tableaux dans le tableau, des perspectives, des jeux de lumière, un univers surréaliste, novateur, et visuellement somptueux...


Quand j'ai appris qu'il allait chorégraphier la nouvelle revue du Crazy Horse, je me suis dit "Mais bien sûr! Eurêka!"
C'est LE mec qu'il faut pour dépoussiérer tout ça: le concept des corps habillés de lumière, comme on nous le vend depuis des lustres, il le réalise comme personne, avec des idées, des trouvailles. Ca devient enfin de l'Art. De la danse.

Ali Madhavi, lui aussi, est un personnage, et un artiste de haut vol. Après le show où Dita était en guest, il nous avait incrustées, mes amies et moi, à l'after, et j'ai le souvenir surréaliste de cette grande créature chauve, "vogue-ant" et chantant à tue-tête sur Copacabana! :-D


Exubérant, avec un oeil et un sens artistique acérés. Photographe et maintenant metteur en scène, ses images sont fabuleuses, précises, léchées, glamour et, à l'occasion, dérangeantes...





Interview du bonhomme + quelques clichés/vidéos
(le lien semble cassé, il faut aller dans la section Arty, puis en descendant, une photo de Marilyn Manson illustre le sujet sur Ali)

Les présentations étant faites, parlons de la revue...
Certains tableaux sont indéboulonnables, et pas parmi mes préférés, mais les nouvelles créations sont fabuleuses.
Et je pense immédiatement à Final Fantasy...

Un numéro en partie créé par la danseuse Psykko Tico, à base de suspension dans des cordages. Une musique particulière, avec des bruits de pas, de portes qui claquent, d'eau qui coule en goutte à goutte... Un univers un peu carcéral, en somme, et un esprit bondage qui, évidemment, me réjouit. Ce numéro n'était pas présenté en l'absence de Psykko, mais hier, je l'ai vu repris par Nooka Karamel, et si j'ai un peu regretté le charisme de la belle rousse, je dois reconnaître que sa remplaçante s'en est très bien sortie.

L'autre tableau qui me plaît particulièrement, c'est Lithion. Un univers spatial, des éclairages très soignés et créatifs, une belle mise en scène. Et surtout, un détail qui me fait mourir de bonheur: les "non-chaussures": un simple talon attaché au pied par un laçage. L'effet est fabuleux, avec le pied complètement mobile sur le stiletto... ♡



Le dernier tableau de mon top 3, c'est Upside Down, du Découflé pur jus: un miroir au dessus duquel évoluent les danseuses. Juste une jambe, un bras, une tête puis les corps qui émergent et se reflètent, un éclairage orangé, le tout sur une reprise lente et sensuelle de Toxic, de B.Spears... Une merveille...


La seule chose que je déplore, c'est le numéro final, nommé "Désir". Pas à la hauteur, chanson nase (mal) chantée par les filles du Crazy, choré pas intéressante... Dommage de finir là-dessus... Mais bon!
J'ai passé une superbe soirée, et mon petit doigt me dit que ce n'est pas la dernière fois que je me régale de ce beau spectacle. En tous cas, je le recommande chaleureusement.

Petite vidéo qui montre certains des numéros évoqués plus haut.

7 commentaires:

Stella Polaris a dit…

Hmmm je veux !! Bravo pour ce billet, ça valait le coup de faire des recherches : je ne connaissais pas cette interview de Mahdavi par exemple. Lequel Mahdavi est sublime sur cette photo de Lagerfeld, d'ailleurs...

annabogen a dit…

Aaaaah je suis jalouse jalouse jalouse :P lol ! Faut vraiment que j' aille la voir cette nouvelle revue, ça donne trop envie cet article !!

Miss Sunalee a dit…

Entre Noël et Nouvel An, il y a eu un reportage très intéressant sur France 2 ou 3 sur le sujet. Peut-être sera-t-il rediffusé un jour ou est-il disponible sur le net...

Mina Pyro a dit…

Je l'ai enregistré, il était très bien fait, effectivement, mais aucune trace sur le net...

sunrise a dit…

à défaut de la vidéo complète voici le teaser: http://videos.lefigaro.fr/video/iLyROoafI1On.html

je m'en souviens aussi elle était passée deux fois sur France 3 (Mireile Dumas)

Sunrise

hellodelu a dit…

Hello Mina,

Un premier com' sur ton blog que je lis souvent.

Le dernier numéro est volontairement complètement second degré en fait. Il y a une volonté de décalage par rapport à l'esthétique et la logique traditionnelle de ces shows bien au-delà du simple dépoussiérage...

Mina Pyro a dit…

Volontairement second degré, moui. Pas beaucoup plus 2nd degré ni plus réussi que "I am a good girl", qui, sans Liv, n'est pas très intéressant. Ce n'est que mon goût personnel, note bien. La musique de Désir m'écorche simplement les oreilles, et je les ai sensibles!
Mais en effet, on est au delà du simple dépoussiérage, c'est pourquoi je développe ensuite, notamment en parlant de Danse, d'Art...